Qui sommes-nous ?

epsm-caen
logo-acsea-couleur
aajb

La Maison des Adolescents du Calvados a été fondée par l’EPSM de Caen (Etablissement Public de Santé Mentale) et l’ACSEA (Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte). L’association a été ensuite rejointe par l’AAJB (Association des Amis de Jean Bosco).

La direction est assurée conjointement par le Docteur Patrick Genvresse – pédopsychiatre, médecin des Hôpitaux – et Madame Véronique Desramé, Directrice du Département Prévention Santé.

Une équipe pluridisciplinaire et plurisectorielle propose des réponses adaptées aux problématiques adolescentes, en complémentarité avec les différents partenaires engagés.

Sa vocation départementale implique un travail en partenariat, piloté par un coordinateur de réseau.

La Maison des Adolescents du Calvados est également membre de l’Association Nationale des Maisons des Adolescents, qu’elle a contribué à fonder avec d’autres partenaires.

L’équipe

2016-2017-organigramme

Le projet actualisé 2012-2017

pdf-icon Télécharger le projet actualisé 2012-2017

L’évaluation par l’Agence Régionale de Santé de Basse-Normandie (fév. 2012)

pdf-icon  Télécharger le rapport réalisé par l’ARS

« La Maison des Adolescents : écho d’un changement sociétal ? »

aymeric-avec_mention

Perspectives historiques, dynamiques et psychofonctionnelle d’un dispositif de soin

Aymeric de Fleurian, Maison des Adolescents du Calvados, juin 2011

Prix : 12 € TTC + frais de port. Pour se le procurer, cliquer sur le lien ci-dessous
pdf-icon  Télécharger le bon de commande

Un ouvrage sur la Maison des Adolescents ? Celle-ci est à la mode, comme l’ont été les adolescents ces trente dernières années. La Maison des Adolescents a, aujourd’hui, près de douze ans, l’aube de la puberté pour les cliniciens, l’adolescence engagée pour certains sociologues postmodernes.
Elle est née au Havre en juin 1999 de l’initiative d’une équipe hospitalière qui « planchait », depuis plusieurs années, pour l’amélioration des dispositifs d’accueil et de soins des adolescents de ce territoire. Le type de dispositif et, plus encore, son appellation « Maison des Adolescents » ont convaincu et se sont imposés dans notre pays, comme une forme moderne du « prendre soin » au sens de porter attention à nos jeunes générations. Création reconnue par nos gouvernants qui ont ainsi souhaité, à l’instar des asiles dans la Loi de 1838, une Maison des Adolescents par département, il existe à la fin de l’année 2010 environ 60 dispositifs « Maison des Adolescents » sur le territoire français.
Aymeric de Fleurian est un jeune psychiatre qui incarne la modernité dans cette discipline en ce qu’elle suppose de reprise et d’intégration des concepts psychodynamiques qui fondent les bases du processus d’humanisation. Son approche diachronique et synchronique de la pédopsychiatrie esquisse une synthèse des différents courants de pensée qui la nourrissent.
Les Maisons des Adolescents trouvent, au travers de ce livre, leur ouvrage de référence. Elles sont, disais-je, dans l’air du temps, souhaitons qu’elles ne soient pas uniquement dans le vent…
« Etre dans le vent, une vocation de feuille morte ! » – Gustave Thibon

Patrick GENVRESSE
Pédopsychiatre
Directeur